Publié le 9 avril 2021 Mis à jour le 13 avril 2021
du 13 novembre 2020
au 12 mars 2021

Les « Ateliers doctorants » ont été créés en 2019. Il s’agit d’espaces dans lesquels nous discutons des problématiques que nous rencontrons sur nos terrains de recherche et dans l’écriture de nos thèses.

Ces ateliers ont généralement lieu les vendredis matin de 10h à 12h (environ une fois par mois en fonction des propositions). À chaque séance, un.e doctorant.e (ou plusieurs) présente un chapitre de sa thèse, une recherche en cours, une problématique, un article ou une communication en préparation, anime un débat sur un sujet donné, etc. Après la présentation, l’ensemble des doctorant.es commente l’intervention en proposant des conseils (bibliographiques, théoriques, méthodologiques), d’éventuelles corrections, des réflexions ou des pistes de recherches, etc. Ces ateliers permettent également l’insertion des nouveaux/elles doctorant.es dans le laboratoire et leur fournissent un espace bienveillant dans lequel présenter leurs recherches.
 
Liste des interventions
 
2020 / 2021
  • Arthur Cognet : « Uchu churana… mettre du piment dans les yeux. : rite de passage, punition et identité indigène chez les Napo Runa d’Amazonie équatorienne » (article en préparation), 13 novembre 2020.
     
  • Ana Basta : « Nouvelles productions culturelles en Serbie et réinvention de la mémoire » (chapitre de conclusion de la de thèse), 27 novembre 2020.
     
  • Charline Volin : « L’intégration des thérapies non médicamenteuses dans les milieux médico-sociaux » (chapitre de thèse), 15 janvier 2021
     
  • Mathilde Bielawski : « La chronologie de la production d’‘ un patrimoine mondial’ à Djerba », 22 janvier 2021
     
  • Qendresa Shaqiri : animation d’un atelier de discussion sur les « Anthropologues et la pandémie », 5 février 2021.
     
  • Gaspard Renault : « Soutenance blanche » (titre de la thèse : Rencontres animalitaires – Ethnographie du devenir interspécifique en Bolivie), 12 mars 2021
2019 / 2020
  • Bérangère Tarka & Romain Bertrand : « Ethnographier des pratiques professionnelles », 4 octobre 2019.
     
  • Arthur Cognet : « Jumandy, un rebelle indigène du 16e siècle toujours vivant. Description des méthodes de recherches historiques utilisées par les Napo Runa d’Amazonie équatorienne » (article en préparation), 25 octobre 2019.
     
  • Alizeta Ouédraogo : « ‘Tangpogsé’ : anthropologie de l’orpaillage au féminin et santé maternelle et infantile grossesses, accouchements et suivi des ‘koom peelse’ (nouveau-nés) », 22 novembre 2019.
     
  • Mathilde Bielawski : « Historique du patrimoine en Tunisie (synthèse état de l’art) », 31 janvier 2020.
     
  • Qendresa Shaqiri : « Plan de thèse (Le tournant émotionnel à travers une ethnographie de l'éducation aux émotions : l'exemple de la Scuola Città Pestalozzi) », 21 février 2020.
     
  • Romain Bertrand : « Pour une définition relationnelle des radicalités » (article à paraître), 20 mars 2020.
     
  • Ilili Mahrour : « To inhabit the twelve Iγamawen of Taguelzi: fortified dwellings as alive ruins in the Gourara (Algerian Sahara) », 1 mai 2020.
     
  • Mathilde Bielawski : « La Révolution et le patrimoine » (Chapitre de Thèse) », 5 juin 2020.
     
  • Gaspard Renault : « L’animalitaire : un front écologique » (Chapitre de thèse) », 19 juin 2020.
     
  • Arthur Cognet : « Chamanisme et résistance anticoloniale dans la pensée historique des Napo Runa d’Amazonie équatorienne » (chapitre de thèse), 17 juillet 2020.

Informations pratiques

Date(s) et lieu(x)
Le 14 février 2020
De 10:00 à 17:30
Lieu(x) : Campus Porte des Alpes
Informations : Salle H410