Mise à jour le 29 mars 2022
Publié le 2 mars 2021 Mis à jour le 29 mars 2022

Maîtresse de conférences en anthropologie à l’Université Lumière Lyon 2
Directrice du LADEC

Intérêts
de recherche

Domaines de recherches :

  • Anthropologie du politique et du droit
  • Anthropologie des mobilités
  • Anthropologie du développement
  • Anthropologie de la construction sociale de la mémoire historique.

Objets de recherches :

  • Déplacements forcés de population et migrations internes en contexte armé.
  • Action développementaliste et intervention humanitaire en milieu urbain.
  • Organisation sociale et culturelle des quartiers clandestins et informels.
  • Conflits, sorties de guerres et déplacements des violences.
  • Processus de DDR et justice transitionnelle
  • Victimes, réparations et narrations des violences dans les temporalités du conflit et de l'après-guerre.
  • Mémoires et incertitudes narratives   

Aire régionale : Colombie - Bogotá, Soacha, Medellín

Contact : tiphaine.duriez@univ-lyon2.fr

Publications
et communications
Articles dans des revues scientifiques et dans des ouvrages collectifs

2019 : « Les transpositions urbaines du déplacement forcé en Colombie : spatialisation, catégorisation et transformation d'une dynamique migratoire ». L'Espace géographique, vol.48, n°1, pp.21-38.

2019 :  « Urban transposition of forced displacement in Colombia: Spatialisation, categorisation and transformation of migration dynamics », L’Espace géographique, vol. 48, no. 1, 2019, pp. 21-38, trad. Elsa Vonau.

2019:  « El desplazamiento forzado intraurbano: una modalidad de movilidad residencial a las coacciones controvertidas ». Territorios (40), 245-272. Doi: http://dx.doi.org/10.12804/revistas.urosario. edu.co/territorios/a.6402

2018 : « Etre et devenir « desplazado » à Soacha : les effets de catégorisation sur les sociabilités urbaines et sur la recomposition des violences dans les cinturónes de miseria(s)», Trayectorias Humanas Transcontinentales [en ligne], HS 2, mars 2018, pp.85-98. 

2016 : « Penser les mouvements résidentiels en contexte de conflit armé interne à la lumière des contraintes du territoire : le cas des desplazamientos forzados intra-urbanos dans la comuna 4 de Soacha (Colombie) », in Les espaces du logement : pratiques habitantes et politiques publiques, Paris, L’Harmattan, Collection Habitat, 2016, pp.75-86

2015 : « Les modalités urbaines du desplazamiento forzado à Soacha (Colombie) : une (re)configuration de l’exil ? », « De l’Amérique aux Amériques : dynamiques d’un continent patchwork », Actes de colloque, Université Nice Sophia Antipolis, 2015.

2014 : « Pouvoir, territoires et stratégie de contrôle : les desplazamientos forzados intra-urbanos à Soacha, Hauts de Cazucá (Colombie) », Quaderns-e de l’Institut Català d’Antropologia, 2014, n° 19(1), pp. 160-174.

2012 : « Guerre et paix en mouvement : l’exemple colombien », Mondes Contemporains. Revue d’anthropologie sociale et culturelle, 2012, n°2, pp. 153-168. 2011 : « Sécurité publique, milices privées et bases militaires en milieu urbain : le cas de Medellin en Colombie », Prima Facie, Universidade Federal Da Paraíba, 2011, v.10, n°18, pp. 71-85.

Direction de publication (actes de colloques)
  • (avec Meriem Alaoui). La fabrique interdisciplinaire des savoirs. Paris, Éditions Pétra, coll. Pédagogie et sciences humaines, 2021, 224 p.
     
  • Directrice de publication pour les Actes du Colloque « De l’Amérique aux Amériques : dynamiques d’un continent patchwork » via la plateforme HAL-SHS – numérisé en juin 2015 – documents archivés en septembre 2015.
Recension
  • «Myriam Jimeno, Carolina Pabón, Daniel Varela, Ingrid Díaz (eds), Etnografías contemporáneas III: las narrativas en la investigación antropológicas», Cahiers de Narratologie [En ligne], 32, mis en ligne le 21 décembre 2017. Recension consultable en ligne en suivant cette URL : http://journals.openedition.org/narratologie/7877
Communications
  • « Dans l'ombre de l'Adret : violences économiques et économie des violences sur les Altos de Cazuca (Soacha, Colombie)». Séminaire de recherche 2019-2020 du LADEC, Université Lumière Lyon 2, 31 janvier 2020.
 
  • « Le temps du déplacement : une histoire de famille », Colloque International « Migrations : une histoire de famille (Amérique latine/France/Espagne) » (Colegio de España/ Institut des Amériques/ Asociación de Historia Actual/ Universidad de Cadiz/ Université Paris Nanterre/ Université Paris Est-Créteil Val de Marne), 11-12 janvier 2018.
     
  • « « Être » et « devenir » desplazado à Soacha : les effets de catégorisation sur les sociabilités urbaines et sur la recomposition des violences dans les cinturónes de miseria(s) », Colloque International « Conflits et Processus de Paix : le cas de la Colombie » (ALEC / Chaire d’excellence Gestion du Conflit et de l’après-conflit / IdA / Université de Limoges, 28-29 septembre 2017.
     
  • « Des « polybandas » à la « Mano Negra » : la perception de la violence de groupe dans la pratique des déplacements forcés de population en milieu urbain », Colloque international « Maras, gangs et bandits. Pour une ethnographie du phénomène en Amérique Latine » (Triangle / IEP de Lyon / Université Lyon 2 / ENS Lyon / IdA), 8-9 juin 2017.
     
  • « Mobilités contraintes et conflit armé interne : le cas colombien », Séminaire de recherche des « Amériques » (Université Nice Sophia-Antipolis/ Institut des Amériques), 17 mars 2017.
     
  • « Bodies in Motion and Citizenship: The « Internally Displaced Person » in Colombia, a Community of Exiles » – Colloque international « Staging American Bodies » (IdA / LIRCES / UFR LASH Nice / Université de Toulouse Jean-Jaurès / Universidad Complutense / Georgia State University), 17-18 mars 2016.
     
  • « Penser les mouvements résidentiels en contexte de conflit armé interne à la lumière des contraintes du territoire : le cas des desplazamientos forzados intra-urbanos dans la comuna 4 de Soacha (Colombie) », Journées d’étude « jeunes chercheurs » sur le logement et l’habitat (REHAL / UMR CITERES / UMR MIGRINTER / Université François Rabelais de Tours), 25-26 juin 2015.
     
  • «Ciudad, guerra y migraciones: las violencias socio-espacial en los Altos de Cazucá – Soacha (Colombia)», Journées des Jeunes Américanistes 2015 (IFEA/ CEMCA/ IdA/IFAC/Ambassade de France en Colombie), 17-19 juin 2015.
     
  • « Les modalités urbaines du desplazamiento forzado à Soacha (Colombie) : une (re)configuration de l’exil ? », Doctoriales du pôle sud-est de l’Institut des Amériques « De l’Amérique aux Amériques : Dynamiques d’un continent patchwork » (IdA / LIRCES / URMIS / I3M / CMMC / LAPCOS / CPAM / GREDEG / CRHI / Université Nice-Sophia Antipolis), 13-14 novembre 2014.
     
  • « Ajustamiento y reconocimiento de la ciudadanía en los espacios urbanos informales. Estudio de caso del sector la Isla- Altos de Cazucá (Soacha-Colombia): entre Casa de los derechos y grupos armados al margen de la ley», Colloque international «Questionning spaces of citizenship in Latin America and the Carribean » (Département d’Histoire de l’Université Columbia, New York), 11-12 avril 2014.
     
  • «Para un análisis de los procesos de movilidades forzadas urbanas en contexto de guerra: poder, territorios y estrategias de control. El desplazamiento forzado intra-urbano en Soacha (Colombia, Departamento de Cundinamarca) », 1eras Jornadas Internacionales de Anthropologia del Conflito Urbano (Faculté de Géographie et d’Histoire de l’Université de Barcelone), 7-10 novembre 2012.
     
  • « Le déplacement intra-urbain en question : forcé ou volontaire ? Étude de cas à Bogota et Medellin », Journée d’étude sur « Les déplacements forcés dans les villes du Sud. Les déguerpissements en question » (Paris VII / Institut Pierre et Marie Curie), 22 octobre 2011.
     
  • « Guerre et paix en mouvement : l’exemple colombien », 136e congrès des Travaux Historiques Scientifiques, Perpignan, « Faire la Guerre, Faire la Paix » (CTHS), 2-6 mai 2011.
     
  • « L’urbanisation de la guerre : pour une analyse interdépendante des formes de la guerre et des processus d’urbanisation en Colombie », VI congrès du Consejo Europeo de Investigaciones Sociales de America Latina (CEISAL / Université de Toulouse Jean Jaurès), 29 juin-1er juillet 2010.
Direction d’événements scientifiques
  • 17 et 18 novembre 2021 (avec F. Keck, A. M. et J.-M. Rossignol) Organisation du colloque « Vi(es)rus : (in)certitudes en situation de pandémie », Université Lumière Lyon 2. Manifestation scientifique financée par le LADEC et l'Université Lumière Lyon 2.
 
  • 3-5 décembre 2018 : Membre du Comité scientifique du III Congreso Red Internacional América Latina, África, Europa, Caribe (ALEC): “ Entre risas y lágrimas”, las mujeres del siglo XXI, Universidad Autónoma Intercultural de Sinaloa, Los Mochis (Sinaloa, México).
     
  • 17-18 mars 2016 : Co-organisation d’un colloque international avec Nathalie Massip et Yaël Pouffary. Manifestation organisée en partenariat avec l’Université Nice Sophia-Antipolis, l’Université Compultense (Madrid), l’Université Toulouse-Jean Jaurès et Georgia State University (Atlanta) – Projet financé par l’Institut des Amériques et le Laboratoire Interdisciplinaire Récits, Cultures et Sociétés (EA 3159) – Membre du Comité Scientifique.
     
  • 13-14 novembre 2014 : Co-organisation d’un colloque international avec Maria Fernanda et Lamia Mokrane, Manifestation organisée, financé et soutenu en partenariat avec l’Institut des Amériques, l’UFR LASH de l’Université Nice Sophia-Antipolis, l’ED LSHS et les laboratoires : CEPAM, CMMC, CRHI, CTEL, ERMES, GREDEG, I3DL, LAPCOS, LIRCES et URMIS – Membre du Comité Scientifique.
     
  • 16-17 novembre 2012 : Co-organisation d’un colloque international de doctorant et jeunes chercheurs avec Meriem Alaoui Btarny. Manifestation organisée et financée en partenariat avec l’Université Nice Sophia-Antipolis, l’ED LSHS et le Laboratoire Interdisciplinaire Récits, Cultures et Sociétés – Membre du Comité Scientifique.
CV
Parcours
  • Depuis 2018 : maîtresse de conférences en anthropologie (Université Lyon 2).
  • 2014-2016 : ATER au département d’ethnologie, université Côte d’Azur (UCA-JEDI).
  • 2014 : Doctorat d’ethnologie, université Nice-Sophia Antipolis (allocataire de recherche-monitrice).
  • Autres diplômes : master d’ethnologie, université Nice-Sophia Antipolis (2010) ; licence de Sciences Humaines et Sociales mention Ethnologie, université Paris V (2008).
Activités scientifiques
  • 2020-2022 : Membre du comité scientifique d'organisation de la troisième édition de l'Ecole de Printemps « Violences en villes et actions publiques - regards croisés France - Amérique Latine  » pilotée par le DMOB de l'IRD. Participation de l'IRD, de l'AFD, de l'ULL2, de l'Universidad Federal do Ceará de Fortaleza, de la Préfecture du Céara, de la Municipalité de Fortaleza, de l'Universidad de São Paulo, de l'Universidad Nacional de Colombie-Sede Medellín, de l'Universidad Autonoma de Guerrero. Fortalezo, 4 au 10 avril 2022.
 
  • 2019: Porteuse du Projet de recherche REVECO - Représenter la violence dans l'espace colombien (avec les laboratoires Triangle- UMR 5602- et Ceraps - UMR 8026). Appel à projet pluridisciplinaire interne. Université Lumière Lyon 2 .
 
  • 2019 : Responsable de l'organisation scientifique de la seconde édition de l'Ecole de printemps « Violences en villes et actions publiques - regards croisés France - Amérique Latine  » pilotée par le DMOB de l'IRD. Participation de l'IRD, de l'AFD, de l'ULL2, de l'Universidad Nacional de Colombie-Sede Medellín, l'Universidad Federal do Ceará de Fortaleza, de l'Universidad Autonoma de Guerrero, de la Mairie de Medellín, de Coorporacíon Region, du Museo Casa Memoria et de la Defensoria del Pueblo de Colombia. Medellín, 8-13 avril 2019.
 
  • 2018 : Membre de l’équipe encadrante de l’École de printemps « Violences en villes et actions publiques – regards croisés Brésil, Colombie, France » pilotée par Département de mobilisation la recherche et de l’innovation pour le développement (DMOB) de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) avec le concours des UMR PRODIG (UMR 8586) et URMIS (CNRS UMR 8245 – IRD UMR 205), l’Université Paris 13, la ville de Bondy, Est ensemble Grand Paris, l’Agence française pour le développement, le Centre d’études urbaines et environnementale de l’Université EAFIT de Medellín, l’Universidade Federal do Ceará de Fortaleza, l’Universidad Nacional de Colombia – Sede Medellín, les villes de Fortaleza et de Medellín, 23 – 29 mai 2018, Campus de l’innovation pour la planète, Bondy.
 
  • Depuis 2018 :  Membre du Réseau international ALEC (Amérique Latine, Europe, Caraïbes) « Territoire(s), populations vulnérables et politiques publiques », Université de Limoges, membre fondateur de la chaire d’excellent « gestion du conflit et du post-conflit, membre de la United Nations of Academic Impact (UNAI)
     
  • 2014- 2018 : Représentante des enseignants-chercheurs, chercheurs, doctorants et docteurs en sciences humaines et sociales de l’Université Côte d’Azur auprès de l’Institut des Amériques (IdA).
     
  • Depuis 2016 : Chercheuse associée à l’Unité de Recherche Migration et Sociétés, URMIS, CNRS UMR 8245 – IRD UMR 205, Université Nice-Sophia Antipolis
     
  • 2015-2018 : Porteuse et coordinatrice de l’organisation annuelle du Festival Ouvert sur les Caraïbes et l’Amérique Latine (FOCAL) à Nice. Manifestation culturelle visant à la diffusion et à la vulgarisation du savoir scientifique. Organisée en partenariat avec l’Université Côte d’Azur et l’Université d’Avignon, et avec le soutien de l’Institut des Amériques, du Département des Alpes Maritimes, de l’Association Cinéma sans frontières et du cinéma Mercury.